Mon régime contre la grippe et le rhume

Mis à jour : juin 20



La grippe et le rhume!!! deux maladies infectieuses d'origine virale qui affectent les voies respiratoires. La grippe se traduit par un encombrement des voies respiratoires, une fièvre parfois très importante et un état de malaise très intense. Le rhume, quant à lui, provoque toux, enrouement et fièvre. Les défenses immunitaires sont alors affaiblies. Donc il est très important de maintenir une alimentation intelligente riche en nutriments et vitamines contre le rhume et la grippe. dans cet article on va vous proposer une liste d'aliments qui vous servira pour faire face aux rhume et grippes.

Voici donc les 4 clefs nutritionnelles contre la grippe et le rhume :

  • Consommer les bonnes graisses.

  • Consommer les fruits et légumes surtout ceux et celles riches en vitamines C et D.

  • Eviter les viandes et les produits sucrés.


Consommer les bonnes graisses

D’après les études, le régime cétogène, riche en lipides et pauvre en sucre, pourrait nous aider à lutter contre la grippe.

Saumon, avocat, noix, crème fraîche… Les aliments riches en graisse abondent dans le régime cétogène, appelé aussi kéto. Ce dernier, qui consiste à augmenter l’apport en lipides (graisses) et limiter celui en glucides. Utilisé à l’origine pour soigner les patients atteints d’épilepsie, il aiderait aujourd’hui certains à perdre du poids. Selon une nouvelle étude, publiée dans la revue Science Immunology, il pourrait aussi nous protéger contre le virus de la grippe.

Consommer des aliments riches en vitamines C et D.

La vitamine C incite le système immunitaire à fabriquer davantage de lymphocytes T qui attaquent et détruisent un grand nombre d'agents pathogènes. Toutefois, les consommer en supplément ne prévient pas la grippe ni le rhume de manière générale, mais peut aider à prévenir le rhume chez les athlètes et les personnes soumises à des conditions extrêmes. Elle peut aussi aider à réduire très légèrement la durée du rhume, d'un jour par an pour les adultes et de 4 jours par an pour les enfants. La vitamine C en supplément ne fait donc pas de miracle face à une grippe ou à un rhume.

On recommande d'opter plutôt pour des sources alimentaires de vitamine C :

  • Orange

  • Fraises

  • Kiwi

  • Melon

  • Poivrons rouges

  • Brocoli

  • Chou Etc.

Le lien entre vitamine D et grippe vient de l’observation que les grippes surviennent en majorité l’hiver, au moment où la production de vitamine D est presque nulle, faute d'ensoleillement.

Pour synthétiser suffisamment de vitamine D sans suppléments, assurez-vous de prendre au moins 2 verre de lait ou de boisson de soja par jour, 6 oeufs par semaine en plus de 2 repas de poissons gras par semaine.

Eviter les viandes et les produits sucrés.

Lorsqu’on est malade, l’ingestion de nourriture des viandes et produits sucrés est vivement déconseillée. Quand notre état de santé est fragile, il faut éviter tout ce qui est indigeste. Il faut également savoir qu’une grande partie de nos défenses immunitaires se trouve dans notre système digestif. La flore intestinale est en effet composée de millions de bactéries qui nous débarrassent d’une partie des microbes.


La consommation élevée de sucres concentrés diminuerait l’immunité. l'administration de quantités croissantes de glucose réduisait, de façon progressive, la capacité des globules blancs à envelopper les bactéries pour les détruire et défendre l'organisme. Aujourd'hui, on sait que si l'apport en sucre est très élevé et qu'il remplace la consommation d'aliments nutritifs, il peut interférer avec l'atteinte des besoins nutritionnels journaliers et compromettre l'immunité. Étant donné cette éventualité, il est conseillé de modérer sa consommation de sucres concentrés, surtout en période d’infection, à moins de 10 % des calories totales.


La suralimentation qui peut se traduire par un excès d'apport en lipides, provenant de viandes grasses notamment, peut baisser la résistance bactérienne.

Les aliments sources de gras à éviter pendant la grippe sont

Fritures et panures

Pâtes feuilletées

Pâtisseries, viennoiseries, biscuits

Viandes grasses et charcuteries

Fromage

Beurre

Crème

Lait et produits laitiers entiers

Par contre, les protéines que l’on retrouve en grandes quantités dans le groupe des viandes et substituts (viandes, volailles, oeufs, poissons, fruits de mer, noix et légumineuses) permettent de produire des anticorps, des molécules-clés du système immunitaire. Elles doivent faire partie du menu en quantité adéquate soit de 2 à 3 portions de viandes et substituts par jour. Il faut cependant s’assurer de choisir des coupes maigres de viandes.


  • Facebook

(uptolife24.com) participe au Programme Partenaires d’Amazon , un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr, Amazon.ca (ou tous autres sites Amazon).

Amazon et le logo Amazon sont des marques d’Amazon.com, Inc. ou de ses affiliés.