L'effet du jeûne sur l'obésité


Le jeûne volontaire, intermittent ou continu, religieux ou thérapeutique, c'est devenu d'une grande importance. Le jeûne thérapeutique est souvent proposé dans certaines pathologies chroniques, telles que le diabète de type 2, l’hypertension artérielle et le cancer.

Alors est ce que Le jeûne est bénéfique pour les personnes obèses ?

Des études ont été effectué pour observer l'effet de jeûne sur les indicateurs lipidiques et métaboliques, en particulier chez les personnes obèses, et pour voir s'il y a un effet bénéfique du jeûne, en particulier sur la prévention de l'obésité.

L'obésité est une des principales causes de décès évitables dans le monde, avec une prévalence croissante chez les adultes et les enfants, même maintenant dans les pays en développement. Il est devenu l'un des problèmes de santé publique les plus graves de ce siècle.



Une étude effectuée sur 103 personnes obèses en Égypte a montré qu'à la fin du jeûne du Ramadan, il y avait une amélioration significative du cholestérol total (TC), des triglycérides totaux (TG), des lipoprotéines de haute densité (HDL), de lipoprotéines de faible densité (LDL), ratio TC / HDL, ratio LDL / HDL, lipoprotéine A, apolipoprotéine (APA), niveaux d'apolipoprotéine B (APB) et d'autres paramètres de coagulation comme le temps de coagulation, le temps de prothrombine et le temps partiel de thromboplastine activée qui ont persisté pendant quatre semaines après jeûne.

De même, une autre étude sur 60 femmes obèses atteintes de diabète de type 2 en Algérie, a montré que le jeûne a entraîné une amélioration significative de l'homéostasie du glucose, bien que les niveaux de cholestérol total, des triglycérides totaux et de lipoprotéines de faible densité aient également augmenté de manière significative.

La troisième étude sur 24 femmes volontaires saines à Bahreïn a révélé une augmentation des niveaux de leptine sérique pendant la période de jeûne chez les individus maigres et obèses. La leptine est une hormone protéique qui agit sur l'hypothalamus du cerveau et inhibe l'appétit. Il a été démontré que l’absence de récepteur de la leptine conduit à un apport alimentaire incontrôlé et à l’obésité.

Dans l'ensemble, ces études montrent que la modification du comportement pendant le jeûne du Ramadan peut aider à réduire les complications de l'obésité en contrôlant ou en prévenant l'athérogénicité en raison de son impact positif sur les lipides et le profil de coagulation.

Entre les repas, tant que nous ne grignotons pas, nos niveaux d'insuline vont baisser et nos cellules graisseuses peuvent ensuite libérer leur sucre stocké, pour être utilisé comme énergie. Nous perdons du poids si nous laissons nos niveaux d'insuline baisser. L'idée entière de jeûne est de permettre aux niveaux d'insuline de descendre assez loin et assez longtemps pour que nous brûlions notre graisse.



  • Facebook

(uptolife24.com) participe au Programme Partenaires d’Amazon , un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr, Amazon.ca (ou tous autres sites Amazon).

Amazon et le logo Amazon sont des marques d’Amazon.com, Inc. ou de ses affiliés.