l'effet de Marribium vulgar sur le diabète sucré de type 2

Mis à jour : juin 20


Marrubium vulgar L. compte une quarantaine d'espèces, généralement réparties dans les régions tempérées d'Asie centrale et occidentale, d'Afrique du Nord, d'Europe et d'Amérique du Sud. Généralement, ces plantes sont de grands arbustes annuels ou pérennes Maribium vulgar L appartient à une famille de plantes plus diversifiée en termes d'ethnomédecine. En raison de son contenu volatil élevé, il a une grande valeur médicinale. Il contient environ 236 genres et 6900-7200 espèces. De nombreuses espèces de cette famille sont très aromatiques et produisent de l'huile volatile, en raison de la présence de structures glandulaires externes. Les lamiacées sont également taxonomiquement connues sous le nom de famille de plantes à fleurs de menthe. Les chercheurs ont tenté d'étudier les activités biologiques de M. vulgare L. en isolant et en identifiant des composés phytochimiques biologiquement actifs tels que les diterpènes, les flavonoïdes (lutéoline, apigénine, ladaneine, quercétine, isoquercitrine, chrysoeriol, ou vitexine), les esters phénylpropanoïdes (y compris acteoside (ou verbascoside), forsythoside B, arénarioside, ballotetroside, alyssonoide, marruboside et acéthyl marruboside), les tanins (tels que les proanthocyanidines, la catéchine et l'épicatéchine, les tanins condensés) et les stérols.

Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie, résultant de défauts de la sécrétion d'insuline, de l'action de l'insuline ou des deux. Le diabète sucré de type 2, connu sous le nom de diabète sucré de type adulte ou non insulino-dépendant, on peut le contrôler uniquement avec l'alimentation, l'activité physique et parfois quelques hypoglycémiants oraux. En 2004, plus de 120 millions de personnes dans le monde souffraient de diabète. En 2015, il y avait environ 415 millions de personnes atteintes de diabète, et ce chiffre devrait passer à 642 millions d'ici 2040 (Atlas de la Fédération internationale du diabète. Au Mexique, le diabète sucré de type 2 affecte 8,2% de la population âgée de 20 à 69 ans et présente le taux de mortalité des maladies dégénératives chroniques le plus élevé, représentant 16,7% des décès.

M. Vulgare L. aurait été utilisé dans le traitement du diabète en médecine traditionnelle au Mexique et dans le centre du Maroc, et des études scientifiques ont révélé par des recherches in vivo l'effet hypoglycémique de cette plante, soutenant son utilisation traditionnelle dans la lutte contre le diabète sucré de type 2.

  • Facebook

(uptolife24.com) participe au Programme Partenaires d’Amazon , un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr, Amazon.ca (ou tous autres sites Amazon).

Amazon et le logo Amazon sont des marques d’Amazon.com, Inc. ou de ses affiliés.