Découvrez les meilleurs aliments pour mieux contrer et prévenir le diabète

Mis à jour : juin 20


Ces aliments ont un faible index glycémique, ils peuvent vous aider à maîtriser votre glycémie et à protéger votre cœur.



L'aloe véra

Dans une étude, l'A. Vera a montré une réduction significative de la glycémie chez des patients normaux et diabétiques. Une autre étude a indiqué que la pulpe des feuilles d'A. Vera avait une activité hypoglycémique et que l'extrait de gel avait une activité hyperglycémique sur des patients diabétiques de type 2. De plus, l'administration orale d'extrait de gel d'A. Vera à des a entraîné une diminution significative de la glycémie à jeun et amélioré le taux d'insuline plasmatique.

L'extrait de gel d'Aloe a eu un effet protecteur comparable au glibenclamide contre l'hépatotoxicité produite par le diabète, s'il est utilisé dans le traitement du diabète de type 2 L'aloe vera contient l'aloérésine A, un composé actif qui inhibe l'α-glucosidase avec des valeurs IC50 de 11,94 et 2,16 mM, respectivement contre la sucrase et la maltase intestinales chez les diabétiques.

A. vera et ses composants actifs peuvent traiter le diabète en supprimant l'activité de la α glucosidase et la résistance à l'insuline. Ces données montrent un effet antidiabétique prometteur de l'aloe vera pour le traitement du diabète de type 2.



L'avocat

Ce fruit et son huile ont diverses activités pharmacologiques. Dans une étude, 5, 10 et 15% de fruits d'avocat séchés pendant 4 semaines a amélioré les fonctions hépatiques et a montré un effet hépatoprotecteur contre les dommages aux tissus hépatiques.

Dans une autre étude, le fruit d'avocat a inhibé à la fois les activités α-amylase et α-glucosidase avec une valeur IC50 de 79 μg / mL. De plus, l'administration orale d'extrait de fruit d'avocat (300 mg / kg / jour pendant 14 jours) a montré une guérison complète de la plaie chez des patients diabétiques.

Une étude à montrer que l'avocat permet une récupération significative du niveau d'insuline sérique, de l'hémoglobine glycosylée et des activités des enzymes métaboliques glucidiques. Une étude croisée randomisée sur 12 femmes atteintes de diabète de type 2 a montré que le remplacement partiel des glucides digestibles complexes par des acides gras monoinsaturés d'avocat améliore le profil lipidique et maintient le contrôle glycémique



Les bananes

Ce fruit est utilisé dans le monde entier, la fleur est également consommée. Une étude a montré un effet anti-hyperglycémique de la fleur de bananier.

Dans une autre étude, le jus de tige de banane lyophilisé a réduit de manière significative le glucose plasmatique à jeun et postprandial et l'HbA1c et a augmenté l'insuline sérique chez les patients diabétiques.

Le Berbéris

Le traitement des patients diabétiques avec une fraction anthocyane de fruits berbéris a significativement diminué la glycémie. Dans un essai clinique, des patients diabétiques de type 2 ont pris 1 mg de fruits berbéris secs deux fois par jour pendant 8 semaines et cela a montré une diminution significative de la glycémie et des taux d'HbA1c. Dans la même mesure, les résultats de l'étude animale sont potentiellement pertinents sur le plan clinique.

Le melon amer

Le melon amer, est une plante qui a reçu beaucoup d'attention en raison de ses propriétés antidiabétiques. De nombreuses études ont indiqué l'activité hypoglycémique, anti-hyperglycémique et antidiabétique de différentes parties de melon amer.

Il a été rapporté que le jus de fruits de M. charantia stimulait l'absorption de glucose et d'acides aminés dans les cellules musculaires squelettiques, tout comme l'insuline et exerçait un effet hypoglycémiant.

Une autre étude in vitro a montré que l'huile de graines de melon amer inhibait les enzymes α-glucosidase et α-amylase. De plus, un extrait protéique de pulpe de fruits de melon amer à la dose de 5 et 10 mg / kg a significativement réduit les concentrations plasmatiques de glucose chez les rats normaux et diabétiques et a montré des activités de sécrétagogue et d'insulinomimétique de l'insuline.

Le melon amer à montrer une augmentation de l'utilisation du glucose par le foie, stimulation de la libération d'insuline par les cellules β pancréatiques, augmentation du nombre de cellules β et suppression des enzymes gluconéogènes clés, la glucose-6-phosphatase et le fructose-1,6-bisphosphatase

Plusieurs essais cliniques soutiennent l'activité antidiabétique du melon amer. Dans une étude clinique, des patients diabétiques de type 2 ont consommé quotidiennement 230 g de fruits frits en complément du régime alimentaire pendant 8 à 11 semaines et cela a montré une amélioration significative de la tolérance au glucose.

Dans un autre essai clinique, la consommation de 200 mg d'extrait de fruits deux fois par jour pendant une période de 7 jours a montré une activité hypoglycémique chez les patients diabétiques de type 2

Le cumin noir

Le cumin noir ou graine noire, a été consommée dans de nombreux pays comme remède contre le diabète et les propriétés antidiabétiques du cumin noir ont été démontrées dans plusieurs études.

Il a été rapporté que le cumin noir avait une action de sensibilisation à l'insuline chez les diabétiques. Il l'absorption intestinale du glucose avec une valeur IC50 proche de 10 pg / mL

Le thé noir

Une étude a montré que l'extrait à l'eau chaude du thé noir diminuait significativement la glycémie chez les diabétiques et qu'il possédait des effets préventifs et curatifs sur le diabète. Une autre étude a indiqué que le thé noir avait une activité orale hypoglycémique, anti hyperglycémique et antidiabétique.

La myrtille

Les myrtilles sont riches en composants anthocyanes, qui sont utiles dans la prévention du diabète. Il a été indiqué que les anthocyanes de la myrtille avaient un rôle potentiel dans l'amélioration des symptômes de l'hyperglycémie chez les diabétiques. Dans une étude clinique randomisée, en double aveugle et contrôlée contre placebo, 32 participants obèses insulinorésistants (non diabétiques) ont reçu 22,5 g de la myrtille secs en poudre deux fois par jour. Cela a entraîné une sensibilité accrue à l'insuline et une diminution des concentrations de glucose.

Le carvi

Le carvi est un agent hypoglycémiant connu qui est utilisé en médecine populaire pour améliorer la glycémie et prévenir les complications à long terme du diabète sucré. Il permet la dégénérescence vacuolaire des îlots des cellules de Langerhan. La plante pourrait être considérée comme un candidat pour de futures études sur le diabète.

La cannelle

Des expériences in vivo ont indiqué que l'extrait de cannelle à la dose de 300 mg / kg de poids corporel supprimait la glycémie postprandiale induite par le maltose et le saccharose chez le rat.

De plus, il a été démontré que les polymères de polyphénols solubles dans l'eau de la cannelle avaient une propriété améliorant l'insuline. La résistance à l'insuline et l'hyperinsulinémie compensatoire sont présentes chez 50 à 70% des femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques et peuvent atteindre 95% chez les femmes en surpoids.

Une étude a montré que la cannelle pourrait être bénéfiques pour les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques. De nombreuses études expérimentales ont montré un potentiel antidiabétique de la cannelle chez des personnes et des animaux atteints de diabète de type 2. En conclusion, les résultats sur les activités pharmacologiques sont dans la même mesure que la pertinence clinique potentielle. De plus, le cinnamaldéhyde peut être une source de nouvel agent thérapeutique pour le traitement du diabète.

Le café

Le café est l'une des boissons les plus consommées dans le monde. Dans une revue systématique de l'effet du café sur le risque de diabète de type 2, il a été suggéré qu'une consommation plus élevée de café pourrait diminuer le risque de diabète de type 2 (et pourrait également médier les niveaux de GLP-1.

L'administration du café entraîne une légère augmentation des niveaux de GLP-1. L'élévation du GLP-1 entraîne une sensibilité à l'insuline plus élevée, médiée par un retard de la vidange gastrique.

Les personnes atteintes de diabète de type 2 ont des niveaux inférieurs de GLP-1, donc les acides chlorogéniques dans le café peuvent lutter contre cela.

L'ail

L'ail présente divers avantages thérapeutiques et il a été suggéré qu'il pourrait être utile dans le soulagement des complications diabétiques et la prévention du développement de l'athérosclérose et de la néphropathie.

De plus, l'activité hypoglycémique de l'ail pourrait être due à une augmentation de la sécrétion pancréatique d'insuline à partir des cellules β, à la libération d'insuline liée ou à une augmentation de la sensibilité à l'insuline (Thomson et al., 2007b).

Le gingembre

Le gingembre, a des effets protecteurs sur les complications diabétiques du foie, des reins, des yeux et du système neural.

Une étude clinique a rapporté que la consommation de poudre de gingembre à la dose de 3 g / jour pendant 30 jours diminuait significativement la glycémie, le cholestérol total, les triglycérides, le cholestérol LDL et le cholestérol VLDL chez les patients diabétiques de type 2.

Le gingembre possédait un potentiel bénéfique pour inverser la protéinurie et atténuer la néphropathie résultant du diabète.

Grain de raisin

Le raisin contient divers polyphénols tels que le resvératrol, la quercétine, les catéchines et les anthocyanes qui ont montré un potentiel pour diminuer l'hyperglycémie, améliorer la fonction des cellules β et protéger contre la perte de cellules β et peuvent offrir des avantages pour la santé aux diabétiques de type 2.

Une étude a montré que l'acide oléanolique et les composés aldéhydes aléanoliques présents dans la peau du raisin avaient une activité de sécrétion d'insuline

Le thé vert

Le thé vert a des caractéristiques anti hyperglycémiques et antioxydantes qui en font un candidat approprié pour le traitement du diabète et il est également efficace pour prévenir les complications du diabète.

L'administration à long terme d'extrait de thé vert à des rats normaux a augmenté la sensibilité à l'insuline. Le thé vert empêche le développement de la résistance à l'insuline, l'hyperglycémie et d'autres défauts métaboliques qui sont associés à l'expression accrue de GLUT-4

La goyave

Il a été signalé que le jus de goyave produisait une action hypoglycémique chez les diabétiques et l'ingestion à long terme de jus de goyave augmentait considérablement la sécrétion d'insuline. La goyave peut donc apporter des bienfaits pour la santé aux patients diabétiques de type 2.

Le jacquier

Le jacquier, a une activité hypoglycémique potentielle et est utile pour le traitement du diabète le jacquier diminuait significativement la glycémie chez les diabétiques et exerçaient une activité anti-hyperglycémique

Le litchi

Le litchi possède une activité hypoglycémique. Dans une étude le litchi a montré une activité inhibitrice dose-dépendante contre l'α-glucosidase chez les diabétiques.

L'huile d'olive

Il a été démontré que l'acide oléique augmentait la production d'insuline dans des systèmes in vitro et in vivo. Par conséquent, il a été suggéré qu'un régime riche en acide oléique, qui peut être obtenu via la consommation d'huile d'olive, peut avoir un effet bénéfique sur le diabète de type.

De plus, l'oleuropéine, un composé phénolique des fruits et des feuilles d'olivier, aurait un effet antihyperglycémiant chez les rats et les lapins diabétiques. La consommation d'huile d'olive est associée à un risque plus faible de diabète de type 2 chez les femmes. L'ajout d'huile d'olive au pain ou aux aliments et la consommation d'huile d'olive pour vinaigrette ont réduit le risque de diabète de type 2.

La papaye

Les effets antidiabétiques et hypoglycémiques de ce fruit ont été documentés. Il a été indiqué les graines de papaye réduisait la glycémie et possédait des activités antidiabétiques et anti-hyperglycémiques chez les r diabétiques.

Dans une autre étude, la papaye a réduit significativement la glycémie à jeun, les triglycérides sériques, le cholestérol total, le cholestérol LDL, le cholestérol VLDL et l'augmentation du cholestérol HDL les diabétiques

Les grenades

Il a été suggéré que le jus peut prévenir le diabète via la liaison du récepteur-y activé par le proliférateur des peroxysomes et la production d'oxyde nitrique. Les composés de grenade associés à des effets antidiabétiques comprennent les acides oléanolique, ursolique et gallique De plus, il a été signalé que l'activité antidiabétique de l'extrait de grenade se fait par stimulation, régénération et augmentation du nombre de cellules β, en protégeant le tissu pancréatique et en libérant ensuite l'insuline.

La citrouille

Plusieurs études ont montré que la citrouille a des activités antidiabétiques et des propriétés hypoglycémiques. Les graines de citrouille sont fréquemment utilisées comme aliment fonctionnel ou médicament.

Dans une expérience, une augmentation significative du diamètre et du nombre d'îlots de Langerhans chez des rats diabétiques traités avec de la poudre de citrouille (2000 mg / kg pendant 4 semaines) a été observée et la citrouille a également diminué le glucose, les triglycérides et le cholestérol LDL à la dose de 1000 mg / kg.

Le safran

Dans une étude le safran a considérablement réduit la glycémie et augmenté l'insuline sérique et amélioré les fonctions hépatiques et rénales chez les diabétiques diabétiques. le safran, ainsi que les composants crocine et safranal, diminuent la glycémie à jeun et les taux d'HbA1c chez les diabétiques. De plus, le safran a montré une réduction significative des taux de glucose et de cholestérol sériques et une augmentation de l'insuline sérique

Les épinards

La consomation des épinards réduit la glycémie à jeun et augmenté la teneur en glycogène hépatique chez les diabétiques. L'action hypoglycémique de B. rubra peut être due à une action insulinomimétique ou à d'autres mécanismes tels que la stimulation de l'absorption du glucose par les tissus périphériques, l'inhibition de la production endogène de glucose ou l'activation de la néoglucogenèse dans le foie et les muscles

La patate douce

Il a été démontré que les protéines isolées de patates douces possèdent des propriétés antidiabétiques. La patate douce, abaissait la glycémie à jeun et augmentait la sensibilité à l'insuline chez les patients diabétiques de type 2

La pastèque

Le fruit de la pastèque est riche en L-citrulline, un précurseur efficace de la L arginine. La larginine prévient les effets métaboliques d'un taux élevé de glucose chez les diabétiques et protège également les cellules β de contre les effets diabétogènes de l'alloxan.

Une étude a indiqué que le jus de pastèque augmentait la disponibilité d'arginine, augmentait la concentration sérique d'arginine et avait des effets hypoglycémiques et hypolipidémiques significatifs et modifiait considérablement le stress oxydatif avec l'administration de jus de pastèque 94,5% pendant 30 jours chez les diabétiques.

  • Facebook

(uptolife24.com) participe au Programme Partenaires d’Amazon , un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr, Amazon.ca (ou tous autres sites Amazon).

Amazon et le logo Amazon sont des marques d’Amazon.com, Inc. ou de ses affiliés.