ALCOOL ET DIABÈTE

Mis à jour : juil. 13


La relation entre consommation d’alcool et résistance à l’insuline se traduit par une courbe en U : la résistance à l’insuline est minimale chez les sujets avec une consommation régulière, légère à modérée, d’alcool et augmente tant chez les sujets abstinents complets que chez les personnes avec une consommation exagérée.


Cliquez ici pour en savoir plus


Les effets métaboliques favorables sur la sensibilité à l’insuline d’une consommation raisonnable d’alcool pourraient expliquer la diminution du développement d’un diabète de type 2 et la réduction du risque de complications cardio-vasculaires rapportées dans de nombreuses études épidémiologiques.


Plus de 100 recettes gourmandes pour diabétiques à télécharger gratuitement

cliquez ici pour télécharger


Un effet positif sur les complications cardiovasculaires a été également rapporté chez le patient diabétique, mais ce point reste controversé. Cependant, la consommation d’alcool peut augmenter le risque d’hypoglycémie, à jeun ou réactionnelle, chez le sujet avec ou sans diabète sucré. Ces effets pourraient résulter d’un effet métabolique d’inhibition de la gluconéogenèse, d’une diminution de la libération d’hormones de la contre-régulation et/ou d’un comportement inadapté induit par l’alcool.


Téléchargez 250 recettes pour diabétiques



  • Facebook

(uptolife24.com) participe au Programme Partenaires d’Amazon , un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr, Amazon.ca (ou tous autres sites Amazon).

Amazon et le logo Amazon sont des marques d’Amazon.com, Inc. ou de ses affiliés.